03 octobre 2005

Punta a e Porte, 2313 - Haute-Corse

Circuit comprenant : Punta a e Porte (2313m), Punta de Rinella (2266 m), Punta de i Setti Lavi (2266 m), I Giranduloni (env. 2275m) – Haute-Corse

1- Infos Générales

Du parking terminal de la D623 partant de Corte (Parking de Grutelle) ; circuit effectué le 16 septembre 2005.

Difficulté : un peu d’escalade pour atteindre les sommets de Rinella, Setti Lavi et I Giranduloni

Intérêt : les lacs de Melu et Capitellu, itinéraire varié en terrain de haute montagne, brèche de Capitellu, brèche de Sorbo, panorama immense (Ritondu, Oru, Paglia Orba, Cintu, Capu Rossu, Capu Larghja, Artica, lacs de Ninu, Goria…).

Dénivelée positive : env. 1250 m

Altitude départ : Parking de Grutelle (1370m)

Point le plus élevé : Punta a e Porte (2313m)

Durée : 5h00 + 1h40 (+0h30)

2- Le récit

Départ rapide vers les lacs de Melu et Capitellu, en passant par l’itinéraire dit « sportif ». Arrivée au Capitellu en 1h15. Ne voir personne au lac relève de l'exploit ! Et il est d'autant plus beau !

Direction vers le S puis le SSE (balisage jaune) pour rejoindre le GR 20 que, une fois atteint, je suis vers la brèche de Capitellu et sur lequel, en dix minutes, je croise environ 20 personnes !

A l’altitude 2170 env, je suis les cairns menant à la Punta a e Porte, ornée d’un relais radio. De là, vue sur la crête de Rinella (direction W) mais aussi sur toute la chaîne du Cintu :

Pour rejoindre la Serra Rinella et la suivre versant Manganu, je décide de couper au niveau d’une brèche située 50 m. au N sous le sommet pour descendre un couloir m’entraînant d’abord au pied de la crête que je longe à son N en suivant quelques cairns irrégulièrement disposés avant d’atteindre le pied de la Punta Rinella. En suivant un couloir remontant vers la crête (ESE), je l'atteins et bascule sur l’autre versant pour remonter rapidement vers le sommet (2 minutes après la crête).

De là, je retourne sur mes pas et cherche à rattraper le GR20 sous la brèche de Capitellu. Le GR est rattrapé à l’altitude 2170. Une brève remontée plein S m’amène à la brèche.

Je bascule alors versant Capitellu (malgré les appels contraires de deux "GRistes" allemands !) et me dirige à gauche (N) par une marche quasi horizontale au pied des escarpements pour aller chercher le couloir menant à la Pointe des Sept Lacs. Une erreur d’orientation me fait monter au sommet d’une pointe sœur, un peu plus au NE. 10 minutes me suffisent pour rectifier mon erreur et atteindre la Pointe.

La vue sur le dernier objectif de la journée est imprenable et une légère descente dans le couloir de la brèche de Sorbo, versant Capitellu, pour retrouver la brèche me conduit au pied d’I Giranduloni que j’atteins après une très brève escalade.

Un sandwich, quelques photos et je retrouve la brèche de Sorbo pour redescendre vers le lac de Capitellu (E) dans un pierrier peu confortable en haut, plus agréable ensuite, puis le lac de Melu et la voiture.

3- La rando

0:00 – Départ du parking de Grutelle : suivre le balisage jaune menant au lac de Melu. A l’atlitude 1525, une alternative se présente : à gauche, la variante classique, à droite la voie « sportive », plus rapide, mais empruntant des échelles et chaînes pour passer quelques ressauts rocheux sans difficultés.

0:50 – Lac de Melu (1710). Le longer par le N en direction de l’W pour monter au lac de Capitellu que l’on rejoint après 30 minutes en continuant de suivre le balisage jaune.

1:20 – Lac de Capitellu (1930). Se diriger plein sud en contournant le lac par l’E et repérer sur la crête S un échancrure à droite d’un rocher caractéristique par laquelle passe le GR20. On atteint cette crête (env. 2100) au bout de 40 minutes d’une montée dans un couloir facile, balisé en jaune. Suivre alors le GR20 en direction de la brèche de Capitellu (W). Au moment où le sentier s’infléchit vers le N, continuer vers l’E, en quittant le GR20 et en suivant de nombreux cairns, en direction de la Punta a e Porte, que l’on atteint en passant par le col situé au N de celle-ci.

2:45 – Punta a e Porte (2313). Vue immense : Punta Migliarellu, Punta Muratellu, Monte d’Oro, Pinzi Curbini SE, Punta Muzzella, a Maniccia, Punta Mufrena, Ritondu E, San Petrone NE, Lumbardocciu, Punta di Castelli NNE, Punta Capitellu, Capu Chiostru, Punta di i Setti Lavi, Capu Sorbi, Punta Artica, Capu a u Verdatu, Capu Biancu Punta Sellula, Ciuntrone, Cintu N, Pointe des Eboulis, Capu Larghja, Capu Rossu, Punta Minuta, Capu Tighjettu NNW, Paglia Orba, Capu Tafunatu, Capu a u Tozzu NW, Punta Rinella WSW.

Du sommet, revenir sur nos pas jusqu’au col situé 50 mètres plus bas. Descendre plein N le couloir d’éboulis pour longer à gauche la crête de Rinella versant Manganu (W). Se rapprocher de la pointe pour s’y trouver plein N. Grimper le couloir vers un petit col situé à l’E du sommet sur la crête de Rinella et monter au sommet par une escalade facile.

3:30 – Punta Rinella (2266). Revenir sur nos pas pour rejoindre le GR20 (au NE) au pied de la brèche de Capitellu (2160). Remonter à la brèche et partir sur la gauche pour basculer côté Capitellu. Longer la crête globalement en courbe de niveau reliant la brèche à la Pointe des Sept Lacs en franchissant quelques ressauts rocheux. Repérer plein W la pointe des Sept Lacs et monter dans un couloir étroit pour atteindre une brèche étroite juste au S de la pointe. Escalader dans un rocher correct les quelques mètres nous séparant du sommet.

4:30 – Punta di i Setti Lavi (2266). Vue grandiose sur les lacs de la région (Melu, Capitellu, Goria, Ninu, Manganu) et les sommets du coin. Du sommet, rejoindre la brèche empruntée à la montée et descendre environ 50 m au NE l’éboulis menant au lac de Capitellu. Repérer à gauche (W) une petit échancrure que l’on atteindra en posant sur les derniers mètres les mains. De ce point, l’itinéraire vers I Giranduloni (plein W) est évident et passe à gauche d’une petite mare. Une escalade facile en bon rocher permet d’atteindre le sommet.

5:00 – I Giranduloni (env. 2275). De ce point, la descente repasse par la petite échancrure empruntée quelques minutes plus tôt et bascule du côté Capitellu. Descendre l’éboulis, d’abord instable puis plus confortable, vers le lac de Capitellu que l’on atteint après env. 40 minutes. Du lac, redescendre par le sentier emprunté à l’aller pour rejoindre le parking de Grutelle (1370) après être repassé par le lac de Melu (1710).

4- Quelques photos

  • De gauche à droite : la Punta a e Porte, la Punta di i Setti Lavi, la Punta Capitellu et le Lumbardocciu, dominant le Lac de Capitellu (vue de Punta Galera) :

  • La Paglia Orba, vue de la Punta a e Porte (à droite, la Punta Artica) :



  • Le Monte d'Oru, vu de la Punta a e Porte :

  • La crête du Capu di i Giranduloni à la brêche de Capitellu ; au milieu, la Pointe des Sept Lacs ; au fond à gauche, le Capu a u Chiostru :

  • Le Monte Ritondu, vu de la Pointe des Sept Lacs :

  • La Punta a e Porte et Brêche du Capitellu, de la Pointe des Sept Lacs :

  • La brêche de Sorbo et l'éboulis la reliant au Lac de Capitellu :

  • La Paglia Orba et le Lac de Ninu, de la Punta Rinella :