11 novembre 2007

Pic de Montaigu, 2339 - Hautes-Pyrénées

Pic de Montaigu, du Cap de la Peyre

1/Fiche technique
Rando réalisée le 11 novembre 2007.

Départ : Virage de Cérétou, alt. 1135
Point le plus haut : Pic de Montaigu, 2339
Difficultés : aucune en l'absence de neige. En cas de neige, prévoir les crampons pour la descente, assez pentue.
Intérêt : le panorama du sommet.
Dénivelée : 1400 m compte tenu du retour en montagnes russes.
Durée : 5h40 pour le circuit, pauses comprises
Vitesse moyenne de montée (m/h) : ~550
Vitesse moyenne de descente (m/h) : ~650

2/Le récit
Départ du virage côté 1135. Un sentier balisé mène rapidement au Col de Tos (1:05, 1807), aux lacs (mares ?) déjà gelés du Montaigu et enfin au double Pic de Montaigu (2:10, 2339). La vue est bien dégagée et permet de se délecter du Pic du Midi d'Ossau, du Balaïtous, du Vignemale, du massif de Néouvielle et du Pic du Midi de Bigorre. Plein est on peut même apercevoir le Maubermé et le Valier ! Vers le nord, c'est la ville et la plaine de Tarbes.
Crampons pour la redescente jusqu'au lac : le sol est gelé !
Du col de Tos, je file vers le Pic de l'Oussouet (1873) et le Cap de la Peyre (1821) sur lequel je croise quelques parapentistes inquiets par le vent qui n'est pas conforme à ce que la Météo prévoyait.
Retour à la voiture par le bois et la piste.

3/ Quelques photos

Le Balaïtous et son glacier de Las Neous :

Le massif du Néouvielle : de g. à d., le Ramougn, le Néouvielle, le Turon, les Trois Conseillers et le Pic Long :

Le Pic du Midi de Bigorre :

Un parapentiste, et la plaine de Tarbes :

4/ La vidéo du sommet
La vidéo débute par l'ouest et l'on voit notamment le Balaïtous, puis le Vignemale, le Pic Long, le Néouvielle et se termine par le Pic du Midi de Bigorre.



5/ Le profil


6/ La carte du parcours