31 décembre 2006

Pic de Lustou, 3023 - Hautes-Pyrénées

1/ Fiche technique
Randonnée effectuée le 10 novembre 2006
Départ : Vallée de Rioumajou, 1485
Point le plus haut : le Pic de Lustou, 3023
Difficultés : cent derniers mètres de dénivelé se font sur une crète schisteuses où il faut poser les mains, assez aérienne et délitée
Intérêt : l'immense panorama du sommet
Dénivelée : 1530 m
Durée : 7h A/R, pauses comprises
Vitesse moyenne de montée : ~485 m/h
Vitesse moyenne de descente : ~650 m/h

2/ Le récit
Ce sommet est une incroyable surprise. D'un accès relativement ardu par sa voie normale (la crète finale, aérienne par endroits, se fait sur un mauvais schiste), son panorama est monstrueux !

Mais j'étais en forme : montée à partir du pont sur le Péguère, 1495, à 7:00 (la route depuis Frédençon était ouverte et je ne me suis pas fait prier pour l'emprunter). Arrivée au sommet à 10:15, soit 1530m en 3h15, pauses comprises, c'est-à-dire environ 500m/h. Ce qui m'a permis de rester plus d'une heure au sommet, à admirer la fantastique vue, bien aidé par un temps dégagé au possible : du massif de la Pica d'Estats au Balaïtous ! Et, cerise sur le gâteau, je n'ai croisé rigoureusement personne !

3/ Quelques photos

La crète finale :
Turon, Trois Conseillers et Pic de Néouvielle :
Massif du Mont Perdu :

Mont Perdu et Vignemale :