12 octobre 2006

Le Casque, 3006 - Hautes-Pyrénées

Le Casque, versant Sud

1/ Fiche technique

Randonnée effectuée le 30 juillet 2006
Départ : Col des Tentes, altitude 2210
Dénivelée positive : env. 1000 m.
Difficultés : le pas des Isards
Intérêt : le panorama, la Brèche de Roland, Gavarnie.
Point le plus haut : le Casque, 3006
Durée : 3h00, + 1h45 de descente, pauses non comprises
Conditions météo : beau

2/ Le récit
La longue marche d'approche avant d'attaquer la montée au refuge des Sarradets est largement compensée tout d'abord par la vue sur le Taillon puis par celle sur le Vignemale et le glacier d'Ossoue. Evidemment, en plein été, le sentier est saturé de randonneurs que je me fais un plaisir de dépasser. Arrivée au refuge à 8:45, pause ravitaillement ultra-rapide.
J'embraye sur la Brèche que j'atteins à 9:10. Toujours aussi ventée ! Pause discussion avec un gars qui connaît bien les Pyrénées. On parle un bon moment, notamment de la fonte du "glacier" de la Brèche, puis je repars vers le Casque.
Le pas des Isards n'est pas si impressionnant que ce à quoi je m'attendais et je n'utilise pas les chaînes, par principe !!!
En suivant les cairns, et moyennant quelques montées-descentes on arrive vite au pied du Casque et de la Tour. Ne sachant pas quel sommet je veux grimper, je me décide finalement pour le Casque. La dernière montée est assez éprouvante et je me ressens de mes efforts de la veille (Turon et Trois Conseillers).
La crête finale est sympatique avec quelques mains à poser. Le panorama est large : Pic du Midi de Bigorre, Néouvielle, Campbieil, Munia, Marboré, Piméné, Tour, Taillon, Vignmale, Balaïtous...
Je repars vers 11:20 et j'atteins de nouveau la Brèche à 12:00. Le monde est bienn plus présent, Surtout 100m. en contrebas !!!
Pause déjeuner et redescente expresse au refuge que j'atteins très rapidement grâce à un névé judicieusement placé. 12 minutes me suffisent pour couvrir la distance.
Pas d'arrêt au refuge. Je file direct vers la voiture. Le passage du ruisseau des Sarradets embouteille mais je continue d'astiquer. Je dépasse beaucoup de randonneurs, en croisant un certain nombre également.
La partie plate sous le Taillon me paraît moins longue qu'en novembre 2004 et je ragagne le parking du Col des Tentes à 14:00.
Très belle randonnée malgré le monde. Mais je n'étais pas en forme...

3/ Quelques photos
Le Casque et la Tour :
Au sommet, avec le Taillon et le Vignemale en fond :

Le Taillon et les Gabiétous, en lever de jour :
La Brêche de Roland :